Séjour à la maternité : Quand emmener mon bébé chez l’ostéopathe ?

Bébé endormi

Vous venez d’accoucher, et ce sont les premiers jours de découverte avec votre bébé. Dès le séjour à la maternité, il est possible d’évaluer le besoin de prendre RDV avec un ostéopathe pour votre bébé, et dans quel délai. Dans tous les cas, on conseille un bilan au cours du premier mois.

La grossesse et l’accouchement

Plusieurs éléments de la grossesse et de l’accouchement peuvent vous inciter à prendre rapidement un RDV avec un ostéopathe pour votre bébé :

  • Des contractions relativement fréquentes au cours de la grossesse, ou au moins une tension diffuse dans le ventre
  • Un bébé qui bougeait assez peu durant la grossesse, ou bien si vous avez dû rester alitée
  • Un bébé avec un poids de naissance élevé et/ou un périmètre crânien important
  • Un travail long (<12h) et/ou déclenché
  • Un accouchement ayant nécessité l’utilisation de ventouse/forceps, ou bien une épisiotomie
  • Une césarienne, en urgence ou programmée
  • Si votre bébé a passé une grande partie de la grossesse en siège, ou bien s’il y est resté jusqu’à l’accouchement

Tous ces facteurs augmentent les contraintes mécaniques sur bébé et favorisent l’installation de blocages nécessitant une séance d’ostéopathie dans les prochains jours.

Nouveau-né tenu dormant sur le ventre de sa mère

Les premiers jours

La mobilité de la tête

De retour en chambre, observez votre bébé pendant les temps de change, d’éveil, de sommeil. Il doit passer autant de temps avec la tête tournée à droite et à gauche.

Si vous avez l’impression que, par exemple, il passe plus de temps avec la tête tournée à gauche, changez le de sens dans son berceau pour que la fenêtre et vous-même soyez à sa droite ; pour voir s’il a la capacité de tourner seul la tête à droite.

Si c’est le cas, variez les côtés de simulation (le matin à droite, l’après-midi à gauche), et prévoyez d’emmener prochainement votre bébé pour un bilan chez l’ostéopathe. S’il éprouve du mal à tourner la tête à droite de lui-même, tournez-lui délicatement la tête de ce côté, et gardant les stimulations lumineuses, et prenez un RDV rapide chez un ostéopathe. En effet, une rotation préférentielle est un facteur de risque majeur d’apparition de plagiocéphalie (tête plate). Le RDV permettra de récupérer la mobilité pour votre bébé, et d’éviter l’installation de la déformation.

L’allaitement

Si vous allaitez, plusieurs signes peuvent vous alerter :

  • Des douleurs lors de la tétée, si votre position a été revue et corrigée, peuvent être le signe de difficultés à ouvrir la bouche ou à placer la langue par exemple
  • Une difficulté à prendre un sein pour bébé ; qui peut être associée à une rotation préférentielle
  • Une succion peu efficace, avec une fatigabilité importante

Les premiers jours sont importants dans le succès de l’allaitement. Toutes les difficultés pouvant apparaître vous amener à consulter rapidement l’ostéopathe. En rétablissant la mobilité du rachis, de la mâchoire ou de la langue par exemple, la succion de votre bébé va redevenir efficace, permettre une bonne installation de la lactation et ainsi augmenter les chances de succès de votre allaitement.

Bébé pendant l'allaitement

Dans tous les cas

Même les bébés qui semblent aller bien dès les premiers jours peuvent avoir subi des contraintes mécaniques pouvant entraîner des blocages et des gênes par la suite. C’est pourquoi il est conseillé d’emmener son bébé en consultation chez l’ostéopathe, pour un bilan préventif. Idéalement, cette consultation doit avoir lieu au cours du 1er mois, notamment pour déceler une éventuelle entrave de la mobilité de la tête, et ainsi prévenir l’apparition d’une plagiocéphalie.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Amélie Le Garrec – Ostéopathe D.O.

Diplômée de l’école d’ostéopathie de Nantes et certifiée en ostéopathie pédiatrique et périnatale, Amélie Le Garrec vous accueille dans son cabinet à Auray dans Morbihan.